Ecologie et caracterisation d'helminthosporium solani dur. & mont. , agent de lagale argentee de la pomme de terre

par RACHIDA EL-IMANE COLLET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Jouan.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La gale argentee de la pomme de terre, longtemps consideree comme une maladie d'importance mineure, est en nette recrudescence. Dans le cadre de cette etude, differents themes ont ete developpes, ayant pour principal objectif la definition, a moyen et a long termes, d'un maximum de mesures aussi bien prophylactiques, genetiques que chimiques, intervenant dans un systeme de lutte raisonnee. Trois facteurs de nuisibilite ont ete etudies: l'etat sanitaire de la semence, le mode de defanage et la date de la recolte. Le premier facteur n'a de nuisibilite agronomique appreciable que si le plant est fletri; de ce fait, la definition d'un seuil de nuisibilite ne peut etre base sur le seul critere de la surface attaquee. La correlation negative qui existe entre le degre d'attaque du tubercule-mere et l'etat sanitaire de la descendance a ete confirmee. Concernant les deux derniers facteurs, c'est la date de recolte qui joue le role le plus important dans la frequence de la maladie a la recolte. Nos experimentations ont confirme le role important joue par la semence dans la transmission et la conservation d'h. Solani. Elles ont egalement mis en evidence la possibilite d'une transmission par le sol. Sur un seul cycle de culture, cette derniere source d'inoculum est de moindre importance; toutefois son impact peut se ressentir si l'on considere le schema de production du plant. D'autres sources potentielles de transmission de l'agent de cette maladie sont discutees. Dans la mesure ou le parasite doit constituer la cible de la strategie a developper, une part importante des recherches porte sur la caracterisation d'une collection de souches monospores au sein de populations naturelles d'h. Solani. Il en ressort que la variabilite s'exprime au travers de tous les criteres etudies: morphologie, vitesse de croissance, optimum thermique, deficience en vitamines, capacite de sporulation, pouvoir pathogene, profils enzymatiques et serologie. Il y a une correspondance entre les criteres morphologiques, biochimiques et biologiques. Cette etude a clairement mis en evidence une variabilite importante qui s'exprime a deux niveaux: variabilite intersouches, qui se concretise par la definition de deux groupes de souches, r et l, bien distincts; variabilite intrasouche, qui se manifeste par l'apparition de secteurs variants. Dans une perspective de lutte genetique, des methodes d'experimentation au champ sont mises au point pour apprecier le comportement varietal. L'analyse des differents cultivars a permis la mise en evidence de deux niveaux de comportement: la sensibilite et la tolerance. Ces deux derniers sont discutes. Au travers des etudes histologiques, nous avons decrit le deroulement du processus infectieux et analyse la reponse de la plante face a l'infection. Des differences structurales entre cultivars ayant un comportement different sont rapportees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 253 P.
  • Annexes : 148 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011589
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.