Collisions peripheriques d'ions lourds au-dela de l'energie de fermi

par CORINNE DONZAUD

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de CLAUDE STEPHAN.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La fragmentation d'un faisceau de #8#4kr de 200 a-mev lors de collisions peripheriques a ete etudiee avec le spectrometre spes4 a saturne equipe de detecteurs a plaques paralleles et d'une chambre a ionisation. L'analyse des donnees, largement automatisee, a permis d'obtenir une identification des quasi-projectiles en charge, masse et vitesse avec une bonne precision. Les distributions isotopiques des quasi-projectiles demandent qu'une energie importante, au moins 10 fois plus elevee que celle predite par le modele participant-spectateur, soit deposee dans les fragments. Le ralentissement des residus de projectile, egal a 2% pour une perte de masse de 40 nucleons, est correctement reproduit par un modele de cascade intranucleaire. Le rms semble etre une meilleure observable que le prms qui n'est pas tres sensible aux mecanismes de reaction. Les distributions isotopiques obtenues avec le systeme #8#6kr+#9be a 500 amev, analyse avec le spectrometre frs a gsi, completent les resultats precedents. Les centroides des distributions isotopiques simulees par un modele d'abrasion modifie ou un calcul de cascade intranucleaire sont corrects mais une analyse plus approfondie de la largeur de ces distributions demanderait une meilleure comprehension de la physique qui gouverne l'evaporation. Des multiplicites de protons emis entre 5 et 10 degres ont ete mesurees, en ajoutant a la detection de la premiere experience citee des cristaux d'ics, et etudiees par serie isotopique de quasi-projectiles. Nous avons deduit que les fragments riches en neutrons proviennent de larges fluctuations dans l'etape primaire de l'interaction et plus particulierement de prefragments faiblement excites. Les correlations entre les multiplicites mesurees et la vitesse du quasi-projectile plaident en faveur d'un mecanisme dans lequel intervient de la friction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 143 P.
  • Annexes : 115 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011547
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.