Forces a courte portee entre bicouches d'amphiphiles et entre surfaces minerales

par JEAN-PAUL CHAPEL

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Eric Perez.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these etudie les interactions a courte portee entre differents types de surfaces a l'aide d'un appareil a force de surfaces (sfa). Il s'agit de surfaces molles d'amphiphiles deposes a la surface de mica, et de surfaces dures de silice soufflees. Les premieres experiences concernent les forces entre bicouches fluides de phospholipides insatures, deposees a la surface du mica. L'etude des parametres influencant la fusion de ces bicouches a permis de souligner le role de leurs ondulations et de leur composition chimique. En automatisant ce dispositif et en ameliorant la precision optique (<0,05 nm), le domaine des tres faibles distances a pu etre aborde. Il a donc ete possible d'etudier les forces dites d'hydratation entre bicouches d'une serie homologue d'amphiphiles zwitterioniques et de mettre en evidence la presence d'une force oscillante entre surfaces fluides. La deuxieme partie de cette these, effectuee au national institute of standards and technologies (nist washington dc), a ete consacree a l'etude des forces d'hydratation entre surfaces de silice. Elle tentait de caracteriser les forces d'hydratation en presence de differentes electrolytes, en relation avec la chimie de surface. Une methode consistant a soustraire le plus precisement possible la composante classique dlvo (van der waals+double-couche) des donnees experimentales a ete developpee. Le role du traitement de la surface et de l'effet des ions sur les forces d'hydratation a ete etudie. La methode d'analyse des donnees a permis d'acceder aux proprietes specifiques de la surface telles que la densite de groupes hydroxyles, et les differentes constantes d'associations. Cette etude a montre clairement que la force d'hydratation entre surfaces de silice immergees en solution aqueuse se comporte de maniere opposee au cas des surfaces de mica. Plus generalement, la force d'hydratation invoquee dans plusieurs phenomenes, resulte sans doute de mecanismes differents


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 P.
  • Annexes : 216 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011459
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.