Magnetoresistance d'isolants desordonnes aux tres basses temperatures

par PHILIPPE HERNANDEZ

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MAURICE CHAPELLIER.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au cours de ce travail de these nous avons realise un cryostat a dilution #3he/#4he atteignant une temperature minimale de 8,6 mk. Ceci a fait l'objet d'un transfert de technologie vers la societe t. B. T. (groupe air liquide). Ce cryostat nous a permis de mesurer la magnetoresistance /mr/ a des champs 7 teslas jusqu'aux plus basses temperatures des composes amorphes y#xsi#1##x (x variable). Suivant la concentration x, ces composes sont metalliques ou isolants, la transition est induite par le desordre (transition d'anderson). Ces composes presentent un fort couplage spin orbite qui a ete mis en evidence par des mesures de mr positives a tres basse temperature dans le regime metallique. Dans le regime isolant, la conductance des echantillons en dessous de 4,2 k suit generalement une loi de saut a portee variable de mott. La variation avec le champ magnetique des parametres deduits de cette loi nous a permis: 1. De mettre en evidence le changement de la longueur de localisation de l'electron l par l'application d'un champ magnetique. 2. De montrer le role determinant du couplage spin-orbite sur cette variation de la longueur de localisation. 3. De tester ainsi les predictions theoriques recentes concernant les effets de symetries sur l dans les isolants d'anderson: en presence de fort couplage spin orbite l diminue quand la symetrie par renversement du sens du temps est brisee par un champ magnetique, tandis que cet effet induit une augmentation de l en absence de couplage spin orbite. Nous tentons d'interpreter, avec une approche similaire, la mr des composes carbone speer et ruo#2, utilises comme thermometres tres basses temperatures

  • Titre traduit

    Magnetoresistance of disordered insulators at very low temperatures


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 104 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011439
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.