L'isomere de haut spin 178m2hf : production, separations chimiques et isotopiques, spectrometrie gamma et spectrometrie d'electrons de conversion interne

par JONG-BIN KIM

Thèse de doctorat en Physique - Chimie

Sous la direction de MICHEL HUSSONNOIS.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'isomere de haut spin de l'hafnium 178 est un noyau unique pour de nouvelles experiences de physique nucleaire. Grace a sa longue periode de 31 ans, sa production en microquantites, avec un rapport isomerique aussi grand que 5 pour cent, est regulierement obtenue par de longues et intenses irradiations d'ytterbium 176 par des ions helium. Le surenrichissement a 99,998 pour cent du materiau cible, au separateur d'isotopes p. A. R. I. S. , a permis d'augmenter la purete de l'isomere produit. Des cibles de celui-ci et d'isotopes stables enrichis d'hafnium ont ete prepares et utilises dans des experiences de diffusion inelastique de protons et deutons, pour exciter les premiers niveaux de la bande de rotation construite sur cette isomere. Des separations isotopiques de l'isomere ont ete mises au point et realisees, avec un excellent rendement de separation superieur a 20 pour cent, par addition de quantites ponderables de hafnium 176 isotopiquement pur comme entraineur. Ainsi le spectre hyperfin de cet isomere a ete mesure lors de ces separations, ce qui a permis de determiner experimentalement pour la premiere fois les moments magnetique et quadrupolaire electrique. De plus, nous avons pu implanter l'isomere dans differents materiaux: fer, cuivre, cristal d'hafnium pour des mesures de correlation angulaire. Avec ces cibles d'isomere isotopiquement pur nous avons mesure les caracteristiques de la desexcitation de ce nucleide et ainsi determine les melanges de multipolarite e2/m1 de toutes les transitions de la bande rotationnelle sur l'isomere 8


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137 P.
  • Annexes : 42 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011429
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.