Cellules proximales de grenouille fusionnees en cellules geantes : un modele nouveau dans l'etude des proprietes electrophysiologiques

par FRANCOISE DISCALA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de TAKIS ANAGNOSTOPOULOS.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'application des techniques electrophysiologiques dans l'epithelium renal in vivo est difficile en raison de la structure cylindrique du tubule. Dans le but de contourner cet obstacle anatomique, nous avons fusionne plusieurs cellules proximales (20 a 50) en une cellule geante. Nous avons ainsi mesure le potentiel de membrane et la conductance membranaire, leurs variations au cours de perturbations extracellulaires des concentrations ioniques, mais aussi realise des experiences de potentiel impose. Les resultats obtenus peuvent etre regroupes sous trois rubriques: 1) nous avons identifie et caracterise les voies de permeation principales des cellules fusionnees (une conductance au potassium majoritaire, de faibles conductances au sodium et au chlore, une sodium-potassium atpase, un cotransport sodium-bicarbonate). 2) nous avons accru la contribution de la conductance potassique de 50% a 83%, en eliminant d'autres voies conductrices. Dans ces conditions, l'inhibition severe de la conductance majoritaire par le baryum ou la quinine, entrainait une large depolarisation membranaire, associee a un effondrement de la resistance membranaire. Dans ce contexte, nous avons demontre l'activation de trois conductances au moins, qui participent a l'homeostasie cellulaire: une conductance au potassium, une conductance au sodium, et une conductance cationique. 3) les physiologistes renaux utilisent couramment l'amiloride, 1 mm, pour inhiber l'antiport sodium-proton. A cette concentration, la drogue exerce un effet original: l'inhibition directe d'une conductance au potassium au meme titre que le baryum sur les cellules fusionnees. Des experiences in vivo sur le necturus maculosus ont confirme le nouvel effet de l'amiloride sur une conductance apicale potassique du segment proximal. L'utilisation du modele experimental de cellules fusionnees apporte des elements nouveaux a la comprehension de la physiologie de la cellule renale. Il convient cependant de replacer ces resultats dans un contexte plus large in vivo


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 P.
  • Annexes : 163 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011380
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.