Caracterisation de la deformation dans les structures de chevauchement-plissement. Utilisation couplee du magnetisme des roches et de l'analyse structurale. Exemples dans les corbieres, l'apennin central et le taurus occidental

par Olivier Averbuch

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Catherine Kissel.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .


  • Résumé

    Les structures de chevauchement-plissement constituent le motif elementaire des zones externes des chaines de montagne. La formation de ces structures implique une deformation continue et discontinue des roches. Ces deux aspects sont abordes par une methode originale combinant l'analyse cinematique des microfailles et l'anisotropie de susceptibilite magnetique. Cette approche a ete testee dans differentes structures individuelles (2 structures frontale et une structure laterale) dans les corbieres orientales et dans les apennins centraux. Une fois redefinie la geometrie a partir des concepts de la thrust tectonics, il a ete possible d'analyser la distribution de la deformation interne puis d'en reconstituer le chemin; dans les structures frontales, celle-ci intervient anterieurement au plissement comme le resultat d'un raccourcissement parallele aux couches au-dessus de niveaux de decollement situes dans ou a la base de la couverture sedimentaire; dans la culmination laterale, un amincissement et une extension perpendiculaire au transport du toit horizontal, contemporains de sa surrection, se superposent a la deformation precoce. Parallelement, afin de progresser dans la caracterisation des deplacements tangentiels dans les structures arquees, une etude paleomagnetique et structurale a ete entreprise dans la taurus occidental (turquie). Celle-ci montre que la chaine a subi une rotation d'ensemble dans le sens horaire d'environ 40 au-dessus d'un niveau de decouplage plus profond que ceux individualises dans la serie sedimentaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 296 P.
  • Annexes : 168 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B06744
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.