Etude et demonstration d'une nouvelle methode de mesure de la temperature de la basse atmosphere par lidar raman de rotation

par Dušan Nedeljković

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Marie-Lise Chanin.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le lidar (light detection and ranging) raman de rotation est une methode de mesure active. Son principe de fonctionnement repose sur la detection a distance. Comme le radar, le lidar est constitue d'un emetteur et d'un recepteur. Destine a mesurer des parametres lies aux constituants microscopiques d'un milieu gazeux, sa source emettrice a une raie spectrale situee dans le domaine de longueur d'onde optique. Contrairement a la mesure in situ, il ne perturbe pas le milieu sonde et il permet d'effectuer des mesures de temperature entre 1 et 30 km par l'intermediaire de l'intensite et des caracteristiques spectrales retrodiffusees. L'analyse temporelle simultanee de deux signaux retrodiffuses, provenant du spectre de rotation de l'azote et de l'oxygene conduit a determiner directement la temperature selon l'axe du faisceau laser. La mesure en continu du lidar permet de calculer des profils de temperature horaires ou integres sur toute la duree de la nuit. On determine ainsi les variations relatives de la temperature par rapport au profil moyen de la nuit. Ce qui n'etait pas possible auparavant avec les mesures operationnelles classiques (satellites, radiosondages, fusees). On peut extraire ainsi une informaiton concernant les ondes de gravite, les ondes de maree. . . La methode de mesure du lidar raman de rotation combinee a une mesure simultanee du lidar rayleigh a permis de calculer le coefficient de klett des aerosols. Cela pourrait permettre de differencier la contribution des aerosols de celles des psc's (polar stratospheric clouds) dans le pole arctique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 P.
  • Annexes : 69REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011314
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.