Etude cytologique, enzymologique et immunologique de la competence vectorielle d'anopheles stephensi liston, 1901 (diptera : culicidae) vis-a-vis de plasmodium yoelii yoelii landau et killick-kendrick, 1966 (haemosporidia: plasmodiidae)

par PASCALE CAUBERE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de NICOLE MONTENY.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Certains aspects des relations hote-parasite sont etudies sur le vecteur du paludisme humain dans les regions orientales, anopheles stephensi. En laboratoire, il vehicule une espece de plasmodie de rongeurs, plasmodium yoelii yoelii. L'etude cytologique de l'hemolymphe d'a. Stephensi adulte est realisee a partir d'observations en microscopie optique et electronique. Differentes cellules immunitaires, les hemocytes, sont mis en evidence: les prohemocytes, les oenocytoides, les plasmatocytes macrophages et les adipohemocytes. Le processus de phagocytose est assure par les adipohemocytes. Les esterases sont des enzymes de la cascade phenoloxydasique, composante essentielle du phenomene d'encapsulation humorale. Le dosage colorimetrique des esterases du moustique indique que les femelles ayant pris un repas de sang sur des souris impaludees presentent certaines anomalies par rapport aux femelles nourries sur souris saines: le volume de sang ingere est inferieur et les esterases sont deprimees lors du passage du parasite dans l'hemolymphe. D'autre part, les anopheles femelles sont capables de reagir a la presence de corps etrangers par une augmentation immediate de l'activite des esterases. La technique elisa en double sandwich permet de confirmer que l'antigene cs mature, caracteristique des sporozoites dans les glandes salivaires, se met en place alors que ces derniers sont encore dans les oocystes du tube digestif


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 237 P.
  • Annexes : 463 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011272
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.