Quelques aspects des defauts dans les phases lamellaires gonflees

par Philippe Boltenhagen

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Maurice Kléman.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie une phase lamellaire gonflee d'un systeme quasiternaire (surfactant, cosurfactant, solvant). La phase lamellaire est comprise entre deux phases de topologies differentes. Le but de l'etude est de comprendre les transitions topologiques dans ce systeme par le biais de l'etude des defauts de la phase lamellaire. Nous avons etudie ces defauts du point de vue geometrique et energetique. L'etude a ete menee en microscopie optique et electronique et a montre que les couches adoptent des geometries a topologies differentes lorsque l'on traverse la phase lamellaire. Proche de l'une des limites de phase les couches forment des domaines focaux a courbure gaussienne positive. Dans cette region nous avons mis en evidence l'existence d'un nouveau type de defauts ainsi que l'existence d'une phase de defauts. Proche de l'autre limite de phase, les couches forment des domaines focaux a courbure gaussienne negative. Les relations qui existent entre les defauts et les coefficients elastiques de la phase ont montre que la transition est due a un changement de signe du coefficient elastique qui gouverne la courbure gaussienne des couches et donc la topologie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 P.
  • Annexes : 29 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011242
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.