Etude de la resonance dipolaire geante dans les noyaux chauds

par DIMITRA PIERROUTSAKOU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Claude Roynette.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie la desexcitation gamma de la resonance dipolaire geante (gdr) construite sur les etats excites du noyau 112sn, forme par reaction de fusion a 130 et 152 mev d'energie d'excitation. Les gamma de haute energie ont ete detectes avec un cluster de 19baf2 et 4 nai (tl). Des coincidences avec les residus d'evaporation detectes dans 2 plaques paralleles a localisation ont assure que les gamma etaient associes aux evenements de fusion. Pour etudier les caracteristiques de la gdr on a analyse les spectres gamma en introduisant les prescriptions theoriques recentes dans le code de desexcitation cascade. Nos donnees sont compatibles avec la prescription theorique qui suppose que l'energie de la gdr depend de la masse et de la temperature du noyau et que la largeur de la gdr depend de la masse, de la charge, de la temperature et du moment angulaire du noyau emetteur. Nous avons utilise un parametre de densite de niveaux dependant de la temperature nucleaire. Ces resultats suggerent que la saturation de la largeur de le gdr a une energie d'excitation de 130 mev provient uniquement de la saturation du moment angulaire qui conduit a la fusion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 198 P.
  • Annexes : 137

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011167
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.