Spectroscopie et collisions baryum+molecules dans des gros agregats d'argon ar#3#0#0-ar#4#0#0#0

par ALEXANDRA LALLEMENT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Alberto Beswick.

Soutenue en 1993

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail presente une etude de gros agregats d'argon comme support pour des processus reactifs ou non reactifs impliquant un atome de baryum et des molecules. Ceux-ci sont fixes aux agregats par collision dans un dispositif de faisceaux croises. On a developpe des methodes de caracterisation permettant de mesurer la taille et la composition des gros agregats. L'etude spectroscopique du baryum implante dans l'agregat d'argon montre que le baryum reste en surface de l'agregat. Quand l'agregat contient en plus des molecules (ch#4, nh#3, sf#6,. . . ), cette meme etude montre que le baryum excite electroniquement est deexcite non radiativement par collision. Ceci est interprete par une mobilite importante en surface de l'agregat. Enfin, l'agregat d'argon est etudie comme milieu reactionnel sur la reaction chimiluminescente ba+n#2o. L'agregat d'argon se revele etre un milieu intermediaire entre la phase gazeuse et les phases condensees. Des proprietes propres a l'agregat du fait de sa taille finie ont ete mises en evidence: possibilite pour les produits de reaction de quitter l'environnement d'argon, augmentation de section efficace de reaction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 110 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-011143
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.