Comment se nourrit le yatenga aujourd'hui ? un exemple de transfert de cereales avec la kossi

par ISSA DRABO

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Raison.

Soutenue en 1993

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Depuis la periode coloniale et surtout a partir de la grande secheresse du debut des annees 1970, le yatenga (nord-ouest du burkina faso) connait une serie de "mauvaises" annees du point de vue de la production agricole. Cette crise de la production, puis les problemes alimentaires qui en decoulent, ne s'explique pas seulement par la pejoration des conditions ecologiques mais aussi par des pratiques anthropiques concues pour attenuer les effets nefastes des risques mais qui int fini par les exacerber. Devant l'ampleur du desequilibre vivrier (deficits cerealiers chroniques et frequents) les anciens systemes de regulation andogene pour la couverture integrale des besoins de consommation sont inefficaces. Les solutions adoptees par la societe sont : l'emigration en particulier les mouvements de colonisation agricole du burkina (kossi, notamment), le recours a d'autres sources de revenu ( pas forcement agricole) et les achats sur le marche des vivres, cette derniere solution etant une des consequences de la premiere. La securite alimentaire de la region passe desormais par la; les commercants et les migrants en sont les principaux artisans.


  • Résumé

    Since the colonial period and particularly since the great drought in the beginning of the 70's, as far as food production is concerned the yatenga (north-western part of burkina faso) knows a series of "bab" years. This production crisis coupled with the food problems which follow from that are not only explained by the pejoration of the ecological conditions but by the pratices conceived by human beings with a view to softening the harmful effects which exacerbate them in the end. In the faceof the sbeer seale of the food producing gap (a non-stop cereal producing gap) the old systems of endogenous regulations for the satisfaction of the food consumytion needs turn out to be inefficacious. In the face of such problems this society has its awn solutions which are : emigration (particularly movements related to the "farm colonization" in the western part of burkina (kossi), the resort to toher sources of income means (not necessarily related to agricultural ones) and shopping at the markets that last soluton is derived from the consequences of the first one. Food security that area is benceforth insured through. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.