La réforme de l'école des beaux-arts de 1863 : Problèmes de l'enseignement artistique en France au XIXème siècle

par Alain Bonnet

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Pierre Vaisse.

Soutenue en 1993

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le décret du 13 novembre 1863 a profondément remanié les structures administratives de l'école des beaux-arts, le système de nomination des professeurs et le jugement des concours des prix de Rome en enlevant à l'Académie des beaux-arts le jugement de ce concours et en réformant l'enseignement traditionnel que dispensait l'école: il provoqua un débat passionné qui secoua pendant des mois l'opinion publique, mettant en lumière l'intérêt que suscitaient les questions touchant à l'administration et à l'enseignement de l'art. Ce décret autorise une étude précise d'un moment important de l'histoire de l'art au XIXe siècle; il agit comme un révélateur, dévoilant deux conceptions antagonistes de l'art, qui s'affrontaient depuis longtemps, mais qui arrivent alors à la pleine expression de leur divergence. La réforme contraignit les deux parties à définir leur position en les exposant sur la place publique. La doctrine académique, qui servait de fondement à l'action pédagogique, trouva dans cette dispute l'occasion de réaffirmer une dernière fois ses principes. Elle dut céder la place à une conception résolument moderne qui introduisit dans le domaine du beau les concepts d'actualité et de progrès, subsumés sous la notion déterminante (quoique floue) d'originalité, qui fut au centre du débat sur l'enseignement de l'art. La réforme ne bouleversa pas seulement les structures de l'enseignement des arts en France, ou les modalités de la transmission des savoirs et des techniques (elle ne les modifia, finalement, qu'assez superficiellement). Elle prit en compte une modification radicale de la place et du rôle de l'art dans la société, mais ne sut pas proposer une structure scolaire adéquate.

  • Titre traduit

    The Ecole des beaux-arts reformation of 1863: artistic teaching problems in 19th century France


  • Résumé

    The decree dated November 13rd of 1863 deeply altered the Paris Ecole des beaux-arts administrative structures, the teachers' appointment system and the Prix de Rome competitive examination judgment by taking away from the French Académie des beaux-arts the jugdment of this competitive examination and by reforming the traditional teaching dispensed by this School; it gave rise to a passionate debate which shaked the world of arts for months and captivated the general public, highlighting the interest related to administration and art teaching were rousing. That decree is giving place to a detailed study of an important step in art history in the 19th century; it happens to act as a revealing unveiling two antagonistic conceptions of art which had been fighting each other for a long time but which there reached the point of their divergence. The decree forced both parties to define their positions by exposing them on the public place. Academic doctrine which was the very basis of educational action, found in that controversy the opportunity to assess for the very basis of educational action, found in that controversy the opportunity to assess for the very last time its principles. It had to give way to a resolutely modern conception which introduced concepts of actuality and progress into the field of beauty, included in the determining (although fuzzy) notion of originality which was at the very center in the debate on art teaching. The decree not only turned upside down arts teaching structures in France or modalities of transmission of knowledge and techniques (at the end of the day it only modified them superficially). It took into account a drastic modification of place.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (544, 248, 310 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 9-51. Index. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T93PA10126
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 342 (1)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 342 (2)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 342 (3)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 342 (4)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1242
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.