Attitudes et conduites face aux risques : deux études en milieu technologique nucléaire et en milieu technologique classique

par Patrick Obertelli

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean Dubost.

Soutenue en 1993

à Paris 10 .


  • Résumé

    La présente recherche porte sur les rapports aux risques de travailleurs en milieux industriels. La probématique est organisée autour de deux ensembles de questions: - En quoi ce que les personnes vivent organise ou perturbe leur rationalité par rapport aux risques ? En particulier, qu'en est-il des modes d'organisation de la pensée qui paraissent au premier abord inadaptés aux situations rencontrées? - Les natures des contextes organisationnels et technologiques influent-elles sur ces attitudes et conduites, et dans l'affirmative, de quelle façon? Y a-t-il des constantes observables indépendamment de ces contextes? Deux études ont été effectuées, l'une par questionnaire, l'autre par entretiens. Les résultats se structurent autour de quatre champs de conclusions majeurs. Ils soulignent: - L'existence de normes d'acceptation des risques construites au sein des groupes de travail. - La nécessité d'un équilibre psychoémotionnel des personnes face aux risques. Sont examinés, en particulier, les rapports des personnes à leur groupe de travail et à l'organisation. Sont également envisagés des phénomènes de distorsion dans la perception de la réalité. - L'existence de processus de polarisation de l'attention sous l'effet de la pression du temps. - Les spécificités du rapport au savoir en univers technologique complexe.

  • Titre traduit

    Attitudes and conduct when facing risks: two studies in nuclear environment and traditional technological situations


  • Résumé

    The current research deals with the risks of workers in the industrial plants. This research is organised around two sets of questions: - How far can a person's experiences organise or disrupt his rationality in the face of risk? Particularly, what abotu the methods of organizing his thoughts which at first seem inappropriate to the situations he encounters? Does the nature of organisational and technological structures have an influence on these attitudes and conduct and if so, in what way? Are there any noticeable constants independant of these contexts? Two studies have been carried out, one by means of questionnaires, the other through interviews. The results are structured around four major conclusions. They emphasize: 1- The existence of certain norms of risk acceptance within work-teams. 2- The necessity of a psychoemotional balance in the face of risk. The relations of individuals to their work-team and their organisation are equally examined. The phenomena of the distorsion of the perception of reality are also considered. 3- The existence of the polarisation of mental focus under time pressures. 4- The characteristics of the relationship to knowledge in a sophisticated technological universe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (584 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 93 PA10-84
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F3 55090 Psycho
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F3 55091 Psycho
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F3 55092 Psycho
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.