L'experience du temps dans l'oeuvre de jmg le clezio et de peter handke

par FRANCOISE BUISSON

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Colette Astier.

Soutenue en 1993

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En nous interessant a deux ecrivains contemporains, nous posons d'emblee la question du sens du roman apres la remise en question de ce dernier au cours du vingtieme siecle. L'experience du temps dans l'oeuvre de le clezio et de handke questionne l'espace litteraire sur sa capacite de reconfigurer le temps humain. Nous degageons une structure d'une quete stratifiee du temps qui tente de transformer la question aporetique sur le temps en une poetique du recit par un reinvestissement du personnage et de l'intrigue. L'enjeu des romans s'affirme comme la necessite d'une recollection temporelle capable de reinvestir le present au-dela d'une dialectique de l'instant et de l'eternite. Des divergences narratives et signifiantes apparaissent. L'oeuvre de le clezio ne semble donner de sens a l'existence humaine qu'au regard d'un temps cosmologique qui ete a l'homme tout pouvoir de changer le temps present et qui renvoie a une experience individualiste de la realite. Le recit est incapable de dire le temps autrement que sous la forme rigide du discours. L'oeuvre de handke, elle, se constitue comme fable sur le temps. Le livre est reinvesti d'un sens universel en se transformant en horizon d'attente d'une humanite pacifiee. Nous decouvrons ainsi, dans la premiere oeuvre, une esthetique de l'experience du temps et, dans la seconde, une poetique du recit ou l'experience initiatique de la temporalite deplace la quete vers une ethique a redefinir.


  • Résumé

    Focussing on the work of two contemporary authors, the meaning of the novel, since the reassessment it has undergone during the twentiech century, is examined. The experience of time in le clezio's and handke's novels addresses the capacity of literature to reshaye human time. The analyses reveals a stratified quest for time which attemps to transform the aporetic question about time into a poetics of narrative thourgh the use of character and plot. The pivotal concern of the novels is seen to be the nedd for a temporal recollection capable of exploring the present beyond the dialectics of the instant and eternity. Points of divergence appear in the narrative and in the signifiers. Le clezio's work seems to assign meaning to human existence only with regard to a cosmological time wich deprives man of any power to change the present and wich reflects an individualist experience of reality. The narrative is incapable of expressing time other than in the rigid shape of discourse. Hank's wwriting, on the other hand, takes the form of a fable about time. The novel is endowed with universal significance opening perspectives of humanity pacified. Thus in the first work we discover an aesthetics of the experience of time, and in the second, a poetics of narrative where the initiating experience of temporality displaces the quest towards an ethics

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.