De la thématique du conflit à l'exploration de l'entre Hegel et Marx

par Solange Mercier-Josa

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Georges Labica.

Soutenue en 1993

à Paris 10 .


  • Résumé

    Notre propos initial mis en oeuvre dans le tome I de la thèse, éléments pour penser la thématique du conflit dans la pensée occidentale, était de savoir lire au plus près la section A du chapitre IV de la Phénoménologie de l'esprit, de comprendre ce que très précisément Hegel entendait par combat pour (de) la reconnaissance, par rapport de la maîtrise et de la servitude, par conscience de soi universelle. Nous avons cherché à rendre intelligible le thème hégélien d'un conflit originel constitutif de la formation de la conscience de soi libre par une mise en connexion des sept versions hégéliennes du combat pour (de) la reconnaissance de 1802 à 1830, par une détermination en amont de l'écart entre la thématique hégélienne et le statut du conflit chez Platon et Aristote (stasis et polemos), le statut de '"l'état de guerre" inhérent à l'état de nature chez Hobbes et Rousseau, en mettant, en aval, à l'épreuve la force de résistance du texte hégélien vis-à-vis de la critique Marx-Engelsienne, de la généalogie nietzchéenne, de la métapsychologie et de la psychanalyse freudiennes. Dans nos deux livres, pour lire Hegel et Marx, retour sur le jeune Marx, et dans le tome III, nous avons déplacé notre problématique en cherchant à repenser cela même qui avait été pensé par Marx en déséquilibrant son texte par la lecture de Hegel, de ce qui l'avait été par Hegel en déséquilibrant le texte de celui-ci par la lecture de Marx. Nous avons proposé de définir le "renversement" de Hegel par Marx comme métaphore de l'acte de démétaphorisation, l'effort pour dire au propre ce qui avait été dit au figuré. Cependant, par-delà la critique marxienne de l'inconséquence ou de l'illusion du philosopher hégélien sur le rapport entre droit politique et droit abstrait, sur l'histoire en tant qu'histoire de l'esprit, nous avons montré en quoi Marx restituait un droit de cité théorique postcritique à la conceptualité hégélienne.

  • Titre traduit

    From the theme of conflict to an exploration of the Hegel Marx questions


  • Résumé

    My initial aim, when writing the first volume of my thesis, the them of conflict in Western thought, was to read as closely as possible section A of chapter IV of the Phenomenology of Spirit, to understand precisely what Hegel meant by struggle for (or of) recognition, relation of lordship and bondage, and by universal self-consciousness. I have tried to make intelligible the hegelian thesis of an original conflict, constitutive of the formation of free self-consciousness. I did this via connecting the seven hegelian versions of the struggle for (of) recognition written between 1802 and 1830, initially by a determination of the discrepancy between Hegel's thematics on the one hand, and, on the other, the status of conflict in Plato and Aristotle (stasis and polemos) and of the "state of war" inherent within the state of nature in Hobbes and Rousseau. Subsequently, I tested the degree of resistance of the Hegelian text vis-à-vis Marx and Engel's criticism, Nietzsche's genealogy and Freud's metapsychology and psychoanalysis. In my two books, Hegel and Marx, and in volume III, I have shifted the focus of my problematic, attempting ti rethink what had been thought by Marx, unbalancing his text by the reading of Hegel, and what had been thought by Hegel via the reading of Marx. I have suggested to define Marx's "inversion" of Hegelas a metaphor of the act of demetaphorisation, that is as the endeavour to say litteraly what had been said figuratively. However, beyond the marxian criticism of the incoherence or the illusion of hegelian philosophizing on the relation between political right and abstract right, on history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol
  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 93 PA10-58
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.