Les stereotypes sociaux dans la litterature enfantine francaise et britannique autour de mille neuf cent

par ROSEMARY FINDLAY MACKENZIE

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparée

Sous la direction de Monique Chassagnol.

Soutenue en 1993

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La litterature enfantine a toujours ete consideree comme un moyen capital de transmission des normes sociales. Cette etude explore les normes telles qu'elles sont presentees aux enfants dans la litterature enfantine francaise et britannique autour de mille neuf cent. Cette epoque correspond a un moment de transformations profondes dans les comportements sociaux des francais et des britanniques. L'etude est constituee de deux parties. Dans un premier temps la place de l'enfant a l'interieur de la structure sociale est anlysee. L'enfant est d'abord considere d'un point de vue sociologique. Puis son nouveau statut de citoyen est decrit et commente. Enfin l'analyse se tourne vers les projets que suscite cette novuelle vision de l'enfant au sein de la communaute nationale et ces initiatives sont comparees aux contrepropositions du jeune mouvement socialiste. Apres avoir expose comment la societe voit l'enfant la deuxieme partie ce concentre sur la projection inverse. A travers l'analyse d'une trentaine de livres, l'image que la societe veut donner d'elle-meme a l'enfant est explicitee. Les rapports sociaux acceptables sont examines en prenant les personnages de l'entourage familial. Ensuite cinq attitudes sociales sont decrites pour completer ce tableau des conventions socialement admises. Malgre la subtilite de l'approche l'auteur pense que les ecrivains de mille neuf cent utilisent ce genre litteraire pour propager les valeurs dominantes citees plus haut. Neanmoins cette convergence d'objectifs dissimule l'ecart important entre le modernisme si visible dans les licres britanniques et le classicisme francais. Enfin l'image sociale ainsi depeinte n'est pas une simple reproduction du vecu de la periode. Elle traduit seulement de la part des auteurs le souhait de vehiculer les normes sociales en sachant toutefois que l'enfant va les integrer a sa maniere.

  • Titre traduit

    Social stereotypes in franch and british children's literature around nineteen hundred


  • Résumé

    Children's literature has always been a capital means of transmission of social values. This thesis explores these values as they are presented in children's literature in france and great britain around nineteen hundred, a time of profound transformations. The first part looks at the place of the child in society and the second, through a study of domestic novels for children; deals with the image of society presened to the child, by an examination of the social relation-ships and attitudes they contain. Each country differed in its objectives, france remaining classic and great britain showing a more modern outlook. In both cases however the novel was a powerful socialising force, used with a great measure of subtlety.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.