Le système financier italien : un essai d'interprétation théorique

par Nathalie Lévy

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Françoise Renversez.

Soutenue en 1993

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'agencement atypique que presente le systele financier italien fait naitre la necessite d'une reflexion sur sa capacite a promouvoir la croissance reelle du produit en presence d'un desequilibre accru des finances publiques d'un taux d'inflation eleve et d'une position marginale de la lire au sein du systeme monetaire europeen. La preponderance d'une litterature economique essentiellement anglo-saxonne et italienne sur le sujet accroit l'interet de cette analyse dont l'objectif vise a une synhese explicative de ces differents travaux afin d'eclairer le fonctionnement du systeme. Inspiree d'une demarche structuraliste, cette analyse s'articule autour de deux axes : structure, fonctionnement. La structure financiere designe la combinaison des sources alternatives d financement, le role des intermediaires financiers dans la transmission des capacites aux besoins de financement, le developpement et l'extension des marches financiers, le degre d'ouverture international de l'economie. Le fonctionnement du systeme traduit les regles d'agencement entre chaque composante financiere, regles qui aboutissent a la regulation globale de l'ensemble. Le fonctionnement repose sur la logique du controle monetaire. Analyser les caracteristiques de la structure financiere de l'economie italienne eclaire la determination de l'equilibre macro-economique entre epargne et investissement et permet d'etablir l'articulation entre comportements reels et comportements monetaires et financiers. Des specificites de cette structure financiere decoulent les caracteristiques des mecanismes


  • Résumé

    The atypical organization of the italian financial system makes it necessary to reflect upon its capacity to promote the actual growth of the income faced with an increased imbalance of public finances, a high inflation rate and the marginal position of the lira within the european monetary system. The profusion of anglo-saxon and italian economic literature on the subject makes this analysis all the more useful as it aims at an explanatory synthesis of those different works in order to clarify how the system functions. Deriving from structuralist processes, this analysis is twofold : on the one hand it concerns the structure, on the other the functioning. The financial structure refers to the combination of the alternative sources of financing, the role of the financial intermediaries in the transfer of capacities to the financial needs, the development and extension of financial markets, the opening into the international economy. The functioning of the system is the expression of the rules which combine together each financial component, rules which result in the overall regulation of the whole. This functioning rests on the logic of monetary control. The thorough analysis of the financial structure of italian economy gives an insight into the determination of the macro-economic balance between saving and investment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : ix,462 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 93 PA10-11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.