Etude de la vitesse de convergence de l'algorithme en cascade intervenant dans la construction des ondelettes

par Sylvain Durand

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Yves Meyer.

Soutenue en 1993

à Paris 9 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est l'étude de la vitesse de convergence des algorithmes de résolution d'une équation à deux échelles. Il s'agit d'algorithmes de point fixe, souvent appelés algorithme en cascade, qui sont utilisés dans la construction des ondelettes. Nous étudions leur vitesse de convergence dans les espaces de Lebesgue et de Besov, et montrons que la qualité de la convergence dépend de deux facteurs indépendants. Le premier, qui va de soi, est la régularité de la fonction d'échelle qui est la solution de l'équation. Le second facteur (qui est la découverte essentielle de cette thèse) concerne des propriétés algébriques spécifiques de la fonction servant à initialiser l'algorithme. Celle-ci doit satisfaire des conditions analogues à celles de fix et strang


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 88 P.
  • Annexes : 35 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.