Décision d'internalisation ou d'externalisation du développement de la recherche : application au secteur des anticorps monoclonaux et des kits de diagnostic biomédicaux

par Fleurke Combier Roos

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Raymond-Alain Thiétart.

Soutenue en 1994

à Paris 9 .


  • Résumé

    Nous étudions la décision d'internaliser ou d'externaliser le développement de la recherche, pour l'application particulière liée aux anticorps monoclonaux et kits de diagnostic biomédicaux. Nous nous appuyons sur deux courants de recherche, l'économie des coûts de transaction (Williamson, 1975) et la théorie basée sur les ressources (Penrose, 1959 nous montrons que cette décision dépend de "la disponibilité et du lien de ressources excédentaires", facteur issu de la théorie basée sur les ressources, et du "risque d'opportunisme", facteur issu du modèle transactionnel. Nous devons, par contre, rejeter l'influence de "l'incertitude" tant technologique que légale, sur la décision. Enfin, si la "spécificité des actifs" ne semble pas avoir d'influence directe sur la décision, les résultats du modèle révèlent que ce concept est au cœur de la décision, mais de façon indirecte, de par les relations significatives qu'il a avec les deux facteurs influençant directement la décision. Nous avons montré la complémentarité des deux théories et vérifié empiriquement les liens théoriques qui s'établissent entre elles. Nous avons en particulier montré l'intérêt de décomposer le concept de spécificité en, d'une part, une spécificité dite "interne", et, d'autre part, une spécificité dite "externe".

  • Titre traduit

    Internalization or externalization of research development decision application to the monoclonal antibodies and biomedical diagnostic


  • Résumé

    The key issue of the research is the decision to externalize or internalize the research development of applications linked to monoclonal antibodies and biomedical diagnostic kits. Two research schools are essential to this work : transaction cost theory (Williamson, 1975) and resource-based theory (Penrose, 1959). The results show the decision is related to two factors, "the viability and the link of extra internal resources", from the resources-based theory, and the "opportunity risk", from the transactional model. On the other hand, we can reject the influence of "uncertainty", both technological and legal. Finally, if the "asset specificity" does not seem to have direct implications on the decision, the results from the model show that this concept is at the center of the decision, but indirectly, through the significant relationships it has with two factors which have direct influence on the decision. This research shows the complementarity of both approaches and has empirically proved the theoretical links between them. In particular, it details the need to separate an "internal" specificity on the one hand, from an "external" one on the other.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1591-1993-20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.