Aide à la décision en avenir risque fondée sur le modèle de l'utilité espérée critiques et perspectives

par Khalid Achiakh

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bertrand Munier.

Soutenue en 1993

à Paris 9 .


  • Résumé

    Lorsqu’il s'agit de l'aide à la décision en présence de risque. La pratique la plus courante est la "décision analysis". Cependant, de nombreux travaux théoriques et expérimentaux remettent en cause le fondement normatif qui la légitime, c'est-à-dire la théorie de l'utilité espérée. Ainsi que le rôle réaliste qu'elle assigne aux concepts et outils d'aide à la décision qu'elle recouvre. Ce constat a motivé notre travail qui porte, d'une part sur une structuration de la littérature, d'autre part sur la suggestion d'une démarche alternative. Plus précisément, nous observons que les limites descriptives de la théorie de l'utilité espérée traduisent une double faiblesse la prise en compte de l'attitude à l'égard du risque à travers une déformation des conséquences et la sensibilité des méthodes de construction de la fonction d'utilité de vn-m aux probabilités utilisées lors du questionnement du décideur. Ceci nous a amené à établir un constat qui est défavorable à la perpétuation d'une aide à la décision fondée sur la théorie de l'utilité espérée. Nous proposons et justifions l'utilisation d'un modèle alternatif. Pour pallier les limites du réalisme sous-jacent à la "décision analysis". Nous argumentons une conception constructiviste des outils d'aide à la décision.


  • Résumé

    When dealing with risky decision aid, the most commonly used approach is decision analysis. However, the normative interpretation of expected utility theory which is its legitimacy and the realist role assigned to concepts and tools anre questionned by many theoretical and experimental works. These findings motivate our work which deals with a structuration of the literature on one nand, and with the suggestion of an alternative approach. More precisley descriptive limits reflect two weaknesses the use of distortion of consequences to take attitude toward risk into account and the probability dependence of utility functions eleicitation technique. This leads us to a statement which is unfavourable to a decision aid based on expected utility utility theory. We propose and justify the utilisation of an alternative model. We argue for a constructivist conception of decision aid tools to overcome the limits of the realism underiving decision analysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.