Mythes et pouvoirs en Côte d'Ivoire

par Jean-Pasquerel Wenceslas Yocolly

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Lucien Sfez.

Soutenue en 1993

à Paris 9 .


  • Résumé

    Ceux qui cherchent à comprendre le pouvoir ivoirien tendent à exclure tout ce qui fait l'humanité des ethnies : leurs sensations, leurs émotions, leurs passions. Aujourd'hui, le pouvoir peut arracher à ces ethnies leurs désarrois en restituant ce qu'elles ont perdu. Tel était le sens de l'évolution politique ivoirienne opérée des l'indépendance. Mythes et pouvoirs en exposent les principes simples. Il ne s'agit plus de représenter le monde des objets mais la vie intérieure des ethnies. Comment faire voir leurs émotions invisibles à travers les Baoulé ? La compréhension impose d'analyser profondément ces équivoques autant qu'elles étudient les ethnies elles-mêmes. Tache difficile, dès lors que les appréhender exige déjà un étrange bricolage conceptuel, afin de se forger le symbolique qui permet de s'en rendre compte. Car la modernité nous conduit à une opération symbolique qui lie les ethnies à une dimension affective et les colons à une tonalité de force. Si les ivoiriens sont essentiellement affects et forces, donc mythes et pouvoirs mettent en filigrane le sens supplémentaire du pouvoir houphouetiste au plus profond de leurs êtres. Démonstration par nature ambigüe, écartant la médiation du langage, du concept et des données brutales, ouvre la perspective du lieu de la politique symbolique ivoirienne. Ce faisant aura donc permis à F. Houphouet-Boigny de marquer l'histoire de son pays puisqu'il substitue à l'image qu'on a fabriquée pour lui, un mythe qui durera plus longtemps que son règne. C'est de l'instinct d'éternité.

  • Titre traduit

    Myths and powers in Ivory Coast


  • Résumé

    People who try understand how the government of Ivory Coast proceeds have a tendency to ignore all that makes up ethnics' humanity: in their feelings, emotions and passions. Today the government can pull out disarrays from ethnics' by returning to them what they have lost. Such was the meaning of the political evolution of Ivory Coast since its independence. Myths and powers set out the simple principles of this policy. It is not a matter of representing the world of objects but ethnics' inner life and to show their emotions through baoules’. The comprehension of these ambiguities must be thoroughly analysed as many as ethnics' are concerned. Difficult job when to arrest them require a strange work of concept, in order to forge the symbolic which translate the result. For the modernism direct us to the symbolic operation making the affection between ethnics' and the colonist with the power tonality. If the ivories are kind and strength, myths and powers expose the meaning of Houphouet-Boigny's power in the depths of their existence. Ambiguous demonstration without the intermediary of language, concept and rough data, makes it possible to understand the symbolic policy of Ivory Coast. It will enable F. Houphouet-Boigny to mark his country history, indeed the image fabricated for him he has substitute a myth that will last larger than reign. It has been instinct of eternity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Science Po Lille-Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 302.222 YOC
  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.