Biographie d’un enseignant : Max Marchand (1911-1962) : de la France à l’Algérie

par Serge Jouin

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Benjamin Stora.

Soutenue en 1993

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat s’appuie sur un ouvrage dont je suis l’auteur-éditeur : le destin tragique de Maxime Marchand. . . Et l’Algérie ; il s’agit dans cette biographie, de retracer d’une façon plus complète, plus nuancée et plus scientifique, les lignes directrices de la vie et de la carrière de max marchand, né en 1911 dans l’Eure et fusille à Alger en 1962 par un commando C. A. S. , c’est-à-dire de sa vie de collégien, de normalien et d’instituteur dans l’Eure, de professeur en seine maritime, de soldat et de prisonnier de guerre et, à partir de 1948, d’inspecteur primaire à Oran, d’inspecteur d’académie à Bône et à Alger; puis d’étudier son œuvre historique, pédagogique et littéraire ( thèse de doctorat et ouvrages de critique sur André Gide), ainsi que les problèmes de colonisation décolonisation et de la guerre d’Algérie qu’ il a vécus et l’ont conduit à la mort. Cette biographie d’un homme peu connu ne se veut pas seulement descriptive, mais elle implique une problématique concernant cet homme exceptionnel qu’est Max Marchand, place a un moment donne au carrefour des nationalismes algérien et français : va-t-il être le représentant de la société coloniale ou va-t-il suivre les forces internes qui le poussaient dans le sens de la libération de l’homme ? Ce travail est un peu la réponse à ces questions grâce, entre autres, aux témoignages des amis de max marchand.

  • Titre traduit

    The biography of a teacher : Max Marchand (1911-1962)


  • Résumé

    This thesis of doctorate is founded upon a book of which i am the author and publisher: the tragic destiny of Maxime Marchand. . . And Algeria; this biography is meant to recall the main outlines of his life and career in a more complete, more acute and more scientific way; Max Marchand was born in 1911 in the department of the Eure and shot down in Algiers in 1962 by an CAS commando; it recalls his life as a schoolboy, a student at the training college, a primary schoolmaster in the Eure, a teacher in the department of Seine-maritime, a soldier and prisoner of war and from 1948 onwards a primary school inspector in Oand thenin the educational districts of Bône (Annaba) and Algiers ; it studies his historical, pedagogical and literary works and critical books about A. Gide, his writings about the problems of colonization and decolonization, the Algerian war he had to endure and that led him to his death. This biography of a man who isn't well-known doesn't want to be a mere description but it raises a question about this exceptional man Max Marchand standing at a given time at the intersection of the Algerian and French nationalisms: is he going to be the representative?

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par ANRT à Lille

Max Marchand, 1911-1962 : de la France à l'Algérie : biographie d'un enseignant


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 582 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 470
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par ANRT à Lille

Informations

  • Sous le titre : Max Marchand, 1911-1962 : de la France à l'Algérie : biographie d'un enseignant
  • Détails : 1 vol. (588 p.)
  • ISBN : 2-284-00025-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 535-561
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.