Nathalie Sarraute : une écriture de l'effraction

par Françoise Asso

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Béatrice Didier.

Soutenue en 1993

à Paris 8 .


  • Résumé

    Ce travail, qui s'interesse a l'ensemble de l'oeuvre de nathalie sarraute, s'efforce de preciser l'esthetique de l'ecrivain en mettant tous ses choix formels sous le signe commun d'un mouvement auquel est donne ici le nom d'effraction. La premiere partie, qui est donc consacree a ce qui est a l'origine de l'oeuvre, justifie egalement l'angle d'attaque choisi en mettant en evidence la correspondance entre la matiere romanesque qui fournit a l'oeuvre l'ensemble de ses motifs et le travail meme de l'ecriture. La deuxieme partie est principalement centree sur la forme du dialogue, et etudie en particulier la deconstruction du recit et du discours unique que provoque le choix de cette forme de narration. La troisieme partie s'interesse a l'assemblage des differents moments narratifs dans l'espace du livre (en particulier a la repetition, qui substitue au recit de l'evenement l'ecriture de l'instant) et a la metaphore, qui n'est pas ici une "figure" mais l'exces et la verite de la langue. Le style de l'effraction, tel que nous tentons, pour finir, d'en preciser les traits fondamentaux, apparait comme le mouvement qui entraine loin de l'unique : la phrase de nathalie sarraute figure ainsi le rythme meme de la recherche, en poursuivant une realite qui s'apprehende dans son instabilite.

  • Titre traduit

    Nathalie sarraute, a "break through writing


  • Résumé

    This work, which deals with the integrality of nathalie sarraute's writings, tries to give a precise approach to the writer's aesthetics by placing all her formal choices under the common sign of a movement, called here "break through". The first part, dedicated to the origines of the works, also justifies the chosen point of view by focusing on the connection between the material of fiction that supplies the text with their figures and the work on the writing itself. The second part is essentially centred on the dialogue as a form, and in particular it studies the deconstruction of the narrative and of the univocal discourse induced by the choice of this narrative form. The third part is concerned with the assemblage of the different narrative moments in the space of the book (especially with repetition, that substitutes to the narration of the event the writing of the instant), and with the metaphor, which is not here a "figure", but the excess and the truth of the language. The style of the "break through writing", as we finally try to define its fundamental characteristics, appears as the movement that leads far away from the univocal : thus, nathalie sarraute's sentence figures the rhythm itself of the research, pursuing a reality that is being perceived in its instability.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Presses universitaires de France à Paris

Nathalie Sarraute, une écriture de l'effraction


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 475 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 450-453

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : Nathalie Sarraute, une écriture de l'effraction
  • Dans la collection : Ecrivains , 0757-8547
  • Détails : 272 p.
  • ISBN : 2-13-047021-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 265-268. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.