Beethoven et la modernité

par Bernard Fournier

Thèse de doctorat en Musique

Sous la direction de Éveline Andréani.

Soutenue en 1993

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'oeuvre de beethoven s'inscrit dans une perspective esthetique de progres (innovation, progression du discours), de raison (architecture de la forme, unite) et de depassement (transgression, transcendance). C'est a travers l'emancipation des parametres de l'ecriture relatifs a l'espace, au temps et a l'energie que se manifeste surtout l'esprit de modernite : beethoven explore de nouvelles possibilites expressives (c'est ce que montrent nos analyses desstructures et du materiau d'oeuvres cle) en exploitant les attributs spatiaux de l'ecriture dans leur statique (position, densite), comme dans leur dynamique (vectorisation, circulation entre les voix). Il elabore un systeme de modulations de tempo, fait inter ferer des ordres temporels differents, reproduit le geste de l'improvisation au sein des formes les plus structurees : arborescent et polymorphe, le temps beethovenien est un temps moderne dans sa tentative d'echapper a la linearite. Une poetique des intensites donne a l'oeuvre tout son sens et son elan, qu'il procede de l'energie dramatisante (style heroique style tragique), de l'energie de debordement (catastrophe, jubilation dionysienne) ou de l'energie spirituelle (transcendance, stase). Avec son maillage intertextuel, ses incrustations heterogenes, l'oeuvre de beethoven etablit un systeme ouvert de communication. Recourant a la rupture, a la distanciation, elle offre une resistance nouvelle a l'analyse

  • Titre traduit

    Beethoven and the modernity


  • Résumé

    Beethoven's work can be seen in an easthetic perspective of progress (innovation), of reason (unity) and transcendence (transgression). This is seen through the emancipation of the parameters related tospace, time and energy, which reveal in beethoven's style the spirit of modernity, which has been analysed here by using the material and structures of the key works. Beethoven is able to explore new expressive possibilities by exploiting not only these spatial attributes in their static form (position), but also their dynamic form (vectorisation, circulation between voices). He develops a system of modulation, juxtaposing differing temporal orders and introducing an improvisatory gesture in the midst of the most structured forms. Arborescent and polymorphous, beethoven's time is a modern time in his attempt to escape linearity. It is through a poetry of intensities and rhythmic effervessence that a work finds its impulse whether in the form of dramatic energy (tragic style, heroic style) or spiritual energy (transcendence, stasis). With its intertextual patterns and heterogeneous incrustatons, beethoven's work establishes an open system of communication, andby its use of sudden rupture and distancing this music presents a new form of resistance to analysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1879 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 1837-1847. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.