Le fantasme et la theorie du reve

par ALAIN LACOMBE

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Bruno.

Soutenue en 1993

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le fantasme n'est pas un concept fondamental de la psychanalyse. Dependant, dans l'experience, on peut dire qu'il est l'objet psychanalytique. Nous avons suivi la methode freudienne, en referant l'etude de cet objet a la theorie du reve, c'est a dire a ce que freud tient pour le plus surement acquis. Reve et fantasme: deux termes qui se posent au regard d'un troisieme: celui de scene. Dans le reve, il s'agit d'une autre scene ("ein andere schauplatz"), au sens d'un lieu. Sur cette scene, derriere, transparaissent des scenes ("szenen"): des "scenes sexuelles infantiles". Reve, sexualite, infantile, scene, sont ainsi articules. Nous elucidons cette articulation du point de vue structural, en opposant < ce qui a lieu ou n'a pas lieu > au sens d'un topos, a < ce qui a lieu ou n'a pas lieu > au sens d'un evenement. Affaire de lieu et de temps donc, qui est aussi affaire d'etre, que nous definissons avec j. Lacan comme " etre pour le sexe ". La se trouve convoquee la dimension de l'ecrit.


  • Résumé

    Fantasy is not a fundamental concept of psychoanalysis. However, from experience, it can be said that it is the psychoanalytic object. We have followed freud's method by referring the study of this object to the theory of dream, i. E. To what freud consuiders as being the most definitily acquired. Dream and fantasy: two terms compared to a third one which is the stage. In dreams, it is another stage ("ein andere schauplatz") meaning place. On this stage, back stage, scenes ("szenen") are revealed: infantile sexual scenes. Dreams, sexuality, infantile, scene, are thus articulated. Light is thrown on this articulation, from a structural viewpoint, by contrasting: what place or did not take place in terms of topos, and what took place or did not take place in terms of avent. It is therefore a matter of place and a matter of time, and also a matter of being, that we defined together with j. Lacan as "being-for-sex". Here, we are faced with the dimension of writing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.