Le tableau et son spectateur

par ANNE-MARIE LEROY PARIS LEROY

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de René Schérer.

Soutenue en 1993

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le tableau et son spectateur : duo ou duel? qui se fait "machine de vision" : l'oeil ou le tableau?. . . Une rencontre authentique (vision, perception, reception) entre l'oeuvre picturale "a-topique" (cependant mise en spectacle) et le regardant soumis a de multiples conditionnements ou influences exterieurs et inherents a sa personne, ne releve-t-elle pas del'utopie? ou se joue la liberte de celui qui contemple, si la peinture s'empare de la visibilite, impose des circuits au regard, attire, seduit, fascine et dupe, etant par essence illusionniste ou trompe-l'oeil? l'intentionnalite duregard etant remise en cause, qu'en est-il de la place, du role du spectateur (peintre ou simple contemplateur) s'il est tenu a distance et connait une "mise a nu" qui frole la "mise a mort" ? sera-t-il spectre ou acteur?. . . De l'espace entoile a l'ecran de l'ordinateur, l'oeuvre dite "ouverte" lui permettra-t-elle d'entrebailler les trappes interieures du visible pour voyager dans l'epaisseur des choses?


  • Résumé

    The painting and the admirer : duo or duel? is it the eye or the painting that becomes the "motor of vision"?. . . A first authentic contact (vision, perception, reception) between the pictoral a-topical masterpiece (nonetheless displayed) and the admirer submitted to multiple self conditionings or exterior influences inherent to his person, is this not already utopic? where in fact is the liberty of the person who is contemplating, if the painting controls the admirer's attention, imposes visual circuits, attracts, seduces, fascinates, and dupes, being essentially illusionist or an eye-teaser? the intentions of the on-looker are being put into question, in as much as the position or the role of the spectator (painter or simoly meditator) if he is held at a distance and experiences a "nakedness" which brushes "past death"? is he spectre or actor?. . . From the canvased space to the computer screen, the masterpiece considered "open" will it allow him, the admirer, to slip through the interior windows of the visible in order to journey into the thickness of things?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1316
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.