Structures operationnelles de dimension intrinseque non entiere

par JEAN LOUIS JONOT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Guy Cherbit.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Derriere la grande complexite des trajectoires non differentiables, se degage la notion de fonction de dimension locale de hausdorff. Cette fonction mesure en un certain sens les irregularites de ces trajectoires. Cette notion se generalise en une theorie de la dilatation qui permet de construire les metriques -pseudo-riemanniennes. Ces nouvelles metriques sont utilisees pour la description des particules elementaires. Ainsi, on peut a l'aide de cette representation discretiser l'espace-temps en remarquant qu'une particule ne peut etre decrite que sur les nuds de sa trajectoire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 125 P.
  • Annexes : 66 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.