L'heredite macronucleaire chez la paramecie : mise en evidence d'une heredite epigenetique des rearrangements genomiques associes a la differenciation nucleaire

par ALAIN BUTLER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de F. CARON.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La paramecie possede un macronoyau hautement polyploide, siege de toute la transcription cellulaire, et deux micronoyaux diploides, non transcrits pendant la croissance vegetative dont la fonction est de produire les noyaux gametiques qui transmettent le patrimoine genetique de l'espece a la generation suivante. Lors des evenements de reproduction sexuee (conjugaison, autogamie), l'ancien macronoyau est detruit et un nouveau macronoyau se developpe a partir du noyau zygotique par de profonds remaniements reproductibles du genome impliquant des processus d'amplification, de fragmentation de chromosomes, et d'elimination de sequences. Le processus de differenciation macronucleaire peut paradoxalement etre influence par le contenu de l'ancien macronoyau present dans la cellule mere. En effet, l'injection, en grande quantite, dans le macronoyau de cellules vegetatives de paramecium primaurelia, de plasmides circulaires portant des sequences de paramecie, peut engendrer des deletions specifiques des regions homologues sur les nouveaux chromosomes macronuleaires formes apres la meiose suivante. Ce phenomene de deletion est specifique et general: des deletions telomeriques ainsi que des deletions internes peuvent etre induites. Des experiences de genetique montrent que ce type de mutation est purement macronucleaire et que les micronoyaux des mutants demeurent sauvages. Au cours des autogamies successives, ou conjugaison avec des cellules sauvages, le macronoyau des mutants reste mutant bien que les mutations se maintiennent avec une certaine instabilite. Ces observations confirment que l'ancien macronoyau controle une partie de la differenciation macronucleaire et permet de formuler le concept d'heredite macronucleaire (transmission d'un macronoyau au macronoyau suivant d'une information non contenue dans le micronoyau). L'interet de ces experiences est d'etablir un lien entre l'heredite macronucleaire et les rearrangements genomiques pendant la differenciation macronucleaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 P.
  • Annexes : 88 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.