Etude gravimetrique et geothermique du sud-est du zaire et du nord de la zambie (afrique centrale)

par MWENE NTABWOBA SEBAGENZI

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Claude Jaupart.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail presente les premiers resultats d'un vaste programme geophysique visant la connaissance de la lithosphere du sud-est du zaire et des pays voisins. Il est base sur l'utilisation: 1) de la gravimetrie pour etudier les chaines mobiles ubendien (proterozoique inferieur), kibarien (proterozoique moyen) et katangien (proterozoique superieur) du sud-est du zaire et du nord de la zambie; 2) de la gravimetrie et de la geothermie pour etudier la structure profonde. La realisation de ce travail a necessite l'acquisition de nouvelles mesures du champ de gravite et du champ geothermique au zaire, completees par les donnees preexistantes de la zambie. L'analyse des relations gravimetrie-structures proterozoiques est plus particulierement interessante pour la chaine katangienne caracterisee par un couple d'anomalies negative-positive. Ce couple d'anomalies comparable a celui observe dans les chaines modernes a travers le monde, apporte une contrainte majeure impliquant pour cette chaine d'age panafricain (600 ma) un contexte de subduction/obduction suivi par une collision continent-continent. L'etude des relations anomalies gravimetriques-topographie en termes d'isostasie selon le modele de compensation locale d'airy, revele un desequilibre isostatique important associe a la presence d'un manteau superieur leger. L'observation des valeurs de flux de chaleur tres elevees comparativement a l'age de la lithosphere, implique que ce manteau superieur est anormalement chaud. La correlation flux anormal-anomalie regionale negative, en accord avec la presence des fosses d'effondrement recents, d'une seismicite appreciable et des mecanismes au foyer de type faille normale, permet de conforter pour cette region l'hypothese d'une remontee de l'asthenosphere vraisemblablement associee au prolongement sud-ouest du rift est africain partant du lac tanganyika


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 272 P.
  • Annexes : 220 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 93 PA07 7305
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.