Etude de la regulation post-transcriptionnelle d'une exonuclease chez e. Coli : la polynucleotide phosphorylase

par MURIELLE ROBERT-LE MEUR

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Claude Portier.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez e. Coli, la pnpase, le produit du gene pnp est une exonuclease capable de degrader de facon processive les arnm de 3 en 5. Des etudes au moyen de fusions traductionnelles entre pnp et lacz ont permis de montrer que l'expression de la pnpase est autoregulee au niveau post-transcriptionnel. Ce controle, localise dans la partie 5 du messager, necessite la presence de pnpase mais ne prend place qu'apres clivage prealable des messagers par la rnase iii. Dans le but d'identifier le processus mis en jeu, differentes mutations de cette region de l'arnm ont ete realisees. Aucune ne fait disparaitre totalement l'autoregulation, exceptee la perte du site rnase iii. Il existe un couplage tres net entre traduction et duree de vie de l'arnm. C'est ainsi que l'arnm de pnp clive par la rnase iii devient instable mais cette diminution de la demi-vie du message n'est observable qu'en presence de pnpase. De plus, ce controle semble independant d'un mecanisme de degradation de 3 en 5 du messager de pnp. Par ailleurs, l'etude de pnpases mutees semble indiquer que cette enzyme possede deux domaines distincts: un reserve aux fonctions catalytiques et l'autre permettant d'assurer sa propre regulation.

  • Titre traduit

    Post-transcripitional regulation of an exonuclease in e. Coli: polynucleotide phosphorylase


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 260 P.
  • Annexes : 360 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.