Simulation et inversion des donnees sismiques

par HEINER IGEL

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Albert Tarantola.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La simulation de la propagation des ondes elastiques dans des milieux anisotropes ou viscoelastiques peut etre effectuee par les methodes de difference finie. En utilisant des operateurs de convolution pour les derivees spatiales, et une serie de taylor pour les derivees temporelles, on atteint une simulation tres precise. Cette precision est confirmee par une analyse de dispersion des vitesses de phase dans le cas anisotrope et par la comparaison avec des solutions analytiques dans le cas viscoelastique. Ces methodes numeriques sont appliquees afin de simuler une experience de sismique reflection marine. Cette experience montre que l'on ne peut expliquer les amplitudes enregistres loin de la source sans rajouter a l'impedance p un deuxieme parametre elastique, notamment le coefficient de poisson. A l'aide d'une methode iterative qui minimise l'ecart entre les donnees reelles et les sismogrammes synthetiques on obtient un modele de l'impedance p ainsi qu'un modele du coefficient de poisson qui permettent une meilleure contrainte de la lithologie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 P.
  • Annexes : 75 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1993-IGE01
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.