Definition phenotypique et fonctionnelle de sous-populations de lymphocytes t chez l'homme

par CECILE GOUTTEFANGEAS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de LAURENCE BOUMSELL.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les molecules de surface du lymphocyte t representent l'interface entre la cellule et le milieu exterieur, lui permettant un contact permanent avec son environnement. Parmi ces molecules, certaines definissent des sous-populations lymphocytaires t au repos ou apres activation. La description de ces sous-populations est essentielle pour comprendre les interactions et les regulations impliquees dans la reponse immunitaire. Le but de notre etude a ete la caracterisation de sous-populations phenotypiques et fonctionnelles de lymphocytes t chez l'homme, par trois approches differentes. La premiere a porte sur la caracterisation phenotypique des cellules de lymphomes lymphoblastiques et de leucemies aigues lymphoblastiques d'origine t; l'etude du recepteur pour l'antigene et de molecules accessoires nous a permis de mettre en evidence des sous-populations dont les contreparties physiologiques peuvent etre retrouvees a tres faible frequence dans le sang ou certains organes lymphoides chez le sujet sain. Dans une deuxieme partie, nous avons etudie phenotypiquement et fonctionnellement la sous-population definie par une molecule d'activation, cd39. Au sein des cellules cd8 positives generees apres alloactivation, cette molecule permet de distinguer deux sous-populations fonctionnelles: l'une exprimant cd39 et contenant l'activite cytotoxique allospecifique; l'autre n'exprimant pas cd39 et responsable de l'activite cytotoxique de type natural killer (nk). Cette subdivision selon l'expression de la molecule cd39 est plus precise que celles etablies precedemment a l'aide des marqueurs de cellules a activite nk que sont cd56 ou cd57. La fonction exacte de la molecule cd39, et notamment son role dans la reconnaissance allogenique sont pour l'instant inconnus. Enfin, la troisieme partie de notre travail a conduit a caracteriser une nouvelle molecule (appelee molecule bb27) presente sur une sous-population de lymphocytes t peripheriques au repos. Cette sous-population est incluse dans la sous-population exprimant la molecule cd28; apres separation cellulaire, seule la fraction de cellules cd28 positives coexprimant la molecule bb27 est capable de repondre a une stimulation via cd28


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 P.
  • Annexes : 253 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.