Etude du role d'un element de reponse a l'amp-c dans l'activation d'un ltr du retrotransposon murin pia, par les proteines ras

par RENE GALIEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de RODICA EMANOIL-RAVIER.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les elements pia (particules intracisternales de type a) appartiennent a une famille de retrotransposons endogenes hautement reiteres dans le genome murin. Ils sont principalement exprimes au cours des premiers stades de l'embryogenese et dans les cellules tumorales. De nombreux travaux attestent de l'importance du niveau de transcription des genes pia dans l'activite transpositionnelle de ces elements genetiques. Dans ce contexte, et suite a des observations faites au laboratoire qui suggerent un effet activateur du produit de l'oncogene v-ki ras sur la transcription des genes pia, nous avons montre que le promoteur present dans le ltr de ces retroelements etait active par cet oncogene. Des deletions du ltr pia nous ont permis d'identifier l'element de reponse comme etant un element de reponse a l'amp-c (cre). L'activation de ce motif par l'oncogene ras semble mediee par le produit du proto-oncogene c-jun (une des cibles nucleaires preferentielles des proteines ras) plutot que par la proteine creb qui se lie specifiquement sur les cres. L'etablissement de lignees cellulaires transformees par v-ha ras suggere que, meme si un proto-oncogene ras est moins efficace qu'un gene ras active pour la stimulation d'un ltr pia, l'activation d'un motif cre par ras n'est pas dependante de la transformation par cet oncogene. En etendant cette etude aux ltrs de quatre retrovirus complexes de mammiferes (les virus de visna-maedi, hiv-1, htlv-1 et hfv), nous avons observe que trois de ces promoteurs retroviraux etaient actives par les produits des genes v-ha ras et c-jun. Nos resultats, hormis la demonstration que les proteines ras sont capables d'activer des sequences cre et la consequence de ce fait pour la transduction des signaux impliquant ras, suggerent le role cle de ras dans l'activation potentielle de certains retrovirus et retrotransposons avec toutes les consequences pathologiques qui en decoulent


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 292 P.
  • Annexes : 525 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.