Etude du mecanisme de l'acceptation spontanee des allogreffes hepatiques

par Olivier Farges

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Henri Bismuth.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les allogreffes de foie chez le rat peuvent etre spontanement tolerees dans de nombreuses combinaisons allogeniques incompatibles alors que des greffes d'autres organes sont rejetees. L'objectif de ce travail a ete de comparer les evenements se produisant precocement apres la transplantation dans des allogreffes hepatiques rejetees et spontanement acceptees. L'absence de rejet des allogreffes de foie est associee a un retentissement tissulaire distinct de celui observe chez les receveurs de greffes rejetees. Cette difference apparait des le troisieme jour postoperatoire. Les greffons spontanement acceptes sont, comme les greffons rejetes, precocement infiltres par des cellules mononucleees du receveur. Le nombre, le phenotype, l'activite cytotoxique specifique et le cycle d'activation par l'il-2 des cellules infiltrant des allogreffes acceptees et rejetees etaient initialement comparables. Ces resultats montrent que l'acceptation spontanee des allogreffes de foie est associee au recrutement, a l'activation et a la differentiation de cellules alloreactives du receveur. Contrairement aux autres modeles de tolerance connus, les proprietes de cet infiltrat ne permettent pas d'expliquer l'absence de destruction du greffon. La cinetique de l'expression des genes de 8 cytokines a ete etudiee au sein meme de greffons acceptes et spontanement toleres par pcr semi-quantitative. L'expression des genes de l'il1, l'il2, l'il6, l'il10, le tnf, le tnf et le tgf, de meme que certaines des consequences de l'expression de ces genes etaient comparables dans les greffons rejetes et spontanement acceptes. En revanche l'expression du gene de l'il4 etait beaucoup moins importante dans les greffes acceptees que dans les greffes rejetees des le deuxieme jour postoperatoire. Ces resultats sont compatibles avec une activation preferentielle des lymphocytes th1 au cours de l'acceptation et des lymphocytes th2 au cours du rejet des allogreffes de foie. Un modele experimental a ete developpe afin d'etudier la possibilite de moduler la reponse immunitaire aux alloantigenes et favoriser le developpement d'une reponse de type th1


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 301 P.
  • Annexes : 360 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.