Etude phenotypique et fonctionnelle des recepteurs pour les fragments de c3, cr1 (cd35) et cr2 (cd21), des lymphocytes t humains

par CATHERINE DELIBRIAS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Kazatchkine.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le composant c3 du complement est implique dans le controle de la reponse immunitaire specifique par l'intermediaire d'interactions avec des recepteurs pour les fragments de c3 exprimes a la surface des cellules immunocompetences. Seul, le recepteur cr1 (cd35, recepteur c3b) avait ete decrit a la surface de 15% des lymphocytes t humains. Nous avons montre que la molecule cr2 (cd21, recepteur c3dg/ebv) est exprimee par 40% des lymphocytes t humains, alors que cette molecule etait classiquement consideree comme un marqueur des lymphocytes b. La caracterisation fonctionnelle et physicochimique des recepteurs cr1 et cr2 exprimes par les cellules de la lignee t hpb-all indique que ces recepteurs sont identiques aux molecules exprimees par les lymphocytes b et sont capables de s'internaliser. La stimulation de cr2, mais pas celle de cr1, induit une elevation de la concentration de calcium intracellulaire. Cr1 est physiquement associe a cr2 dans la membrane cellulaire. Ce complexe pourrait permettre la captation des virus opsonises et renforcer l'adhesion des lymphocytes t aux cellules presentatrices de l'antigene. Cr2 est de plus associe a une proteine membranaire de 185 kda qui pourrait exercer une fonction de molecule transductrice de signaux. L'opsonisation du vih par des fragments de c3 facilite l'infection des cellules t cd4-positives hpb-all et des cellules b csd4-negatives raji. Les recepteurs cr1 et cr2 a la surface des lymphocytes constituent une voie d'entree pour le virus opsonise par le complement et contribuent a l'infection par le vih


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 P.
  • Annexes : 223 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.