Approches experimentales de la prevention du rejet de greffet medullaire incompatible

par Marina Cavazzana-Calvo

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Alain Fischer.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Rejet et gvh sont deux reactions en miroir qui traduisent le conflit immunologique des cellules immunocompetentes et mutuellement alloreactives du donneur et du receveur de moelle osseuse genetiquement differents. Deux modeles ont ete mis au point afin de prevenir le rejet. Le premier agit sur le greffon: la depletion du greffon en lymphocytes t alloreactive par une immunotoxine dirigee contre la chaine du recepteur a l'interleukine-2. Chez l'homme, dans un modele in vitro de culture mixte, nous avons demontre la faisabilite et la reproductibilite de cette methode. Cette depletion est de 1,5 log et est specifique des precurseurs alloreactifs reconnaissant les alloantigenes de l'hote. Chez la souris, cette depletion ex vivo favorise la prise hematopoietique tout en diminuant significativement la gvh. Le second modele concerne le receveur. Il consiste en l'administration in vivo chez la souris d'un anticorps anti-lfa-a. Cette approche permet la prise allogenique et une reconstitution immunitaire correcte. Ces deux techniques laissent esperer ou ont deja fait l'objet d'applications therapeutiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 P.
  • Annexes : 612 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.