Evolution de la Téthys occidentale et de la pangée au Trias : les apports de la magnétostratigraphie et du paléomagnétisme en France et en Turquie

par Hervé Théveniaut

Thèse de doctorat en Géophysique interne

Sous la direction de Jean Besse.

Soutenue en 1993

à Paris 7 en cotutelle avec l'Institut de Physique du Globe (Paris) .


  • Résumé

    Nous avons procede a une etude magnetostratigraphique de deux sections de calcaires pelagiques du trias superieur dans le sud-ouest de la turquie. Ces deux sections, celle de bolucektasi tepe (b. T. ) et celle de kavur tepe (k. T. ) font partie des nappes d'antalya. L'aimantation caracteristique, portee par de la magnetite, montre des directions des deux polarites. Une sequence de polarite magnetique bien calibree en age est alors obtenue en utilisant la biozonation de haute resolution conodontes/ammonites. 48 intervalles de polarite magnetique sont observes. La frequence des inversions du champ magnetique terrestre est d'environ 3 inversions/ma au cours du trias superieur. Cette frequence moyenne est en accord avec l'hypothese d'une constante de temps de 150 a 200 ma dans la variation de la frequence des inversions du champ depuis la longue periode inverse du kiaman. Les deux sections de bt et kt, actuellement proches l'une de l'autre, appartenaient clairement a la marge nord-est du gondwana au trias superieur. Cependant, une correlation magnetostratigraphique montre que les sediments de kt se sont deposes dans l'hemisphere sud alors que les sediments de bt se sont deposes dans l'hemisphere nord. Une etude complementaire effectuee dans l'unite de bakirli dag a mis en evidence deux directions moyennes statistiquement distinctes. Ces directions different de 30 environ en declinaison de part et d'autre d'une lacune sedimentaire majeure du carnien moyen-superieur. Nous interpretons ce phenomene comme resultant d'un episode de fracturation de la marge nord du gondwana. D'autres etudes paleomagnetiques realisees dans des unites differentes de la meme region (unite de la gorge de kemer) mettent en evidence la separation de certains blocs de la marge nord-est du gondwana au trias superieur. Une etude paleomagnetique de series du trias moyen des pontides du nord-ouest revele la presence d'une composante d'aimantation d'origine portee par de la magnetite et par de l'hematite. La nature primaire de cette composante est etablie par des tests du pli et d'inversion positifs. Les paleolatitudes deduites pour le trias moyen montrent que cette region appartenait a la marge sud de la laurussie a cette epoque, et qu'elle etait probablement situee a l'est de la plate-forme de moesie. Nous discutons aussi les contraintes paleomagnetiques sur l'histoire geodynamique de la tethys occidentale du permien terminal au jurassique moyen. En effet, l'evolution de la pangee et de la tethys implique des mouvements de grande echelle de blocs lithospheriques principalement vers le nord, qui peuvent dont etre suivis par la methode du paleomagnetisme. Nous avons tout d'abord prete une attention particuliere aux mouvements entre la laurussie (eurasie) et le gondwana. Nous montrons qu'une pangee de type b (nord de l'amerique du sud faisant face a l'est de l'amerique du nord) reste la solution paleomagnetique la plus probable du permien au debut du trias. Le gondwana atteint alors sa position pre-ouverture de l'atlantique entre le trias moyen et superieur. Ce mouvement necessite un grand decrochement lateral dextre entre les deux mega-continents. Le deplacement relatif vers le sud du gondwana par rapport a l'eurasie ouvre un bassin de 1000 km de large dans l'ouest de la tethys durant cette periode en accord avec la periode d'ouverture des bassins marins de la tethys occidentale. Apres une selection critique des donnees paleomagnetiques disponibles dans la tethys occidentale, nous presentons un ensemble de cartes paleogeographiques qui prennent en consideration les contraintes geologiques et paleomagnetiques pour la periode comprise entre le permien et le jurassique moyen


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (264 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 262-264

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 14-89
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T PAR07 1993 THE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.