Quelques aspects de la theorie des surfaces minimales en dimension trois

par PASCAL ROMON

Thèse de doctorat en Sciences. Mathématiques

Sous la direction de Harold William Rosenberg.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette dissertation, nous presentons d'abord les proprietes generales des surfaces minimales proprement immergees dans l'espace de dimension trois. Puis dans un premier temps, nous appliquons ces resultats aux surfaces invariantes par translation, et nous montrons que tout anneau minimal epointe immerge entre deux plans paralleles et borde par deux droites paralleles dans ces plans, est inclus dans un exemple de riemann. Dans un second temps, nous construisons une famille de surface minimales a courbure totale finie dans l'espace, hautement symetriques et de genre arbitraire. Enfin, nous montrons que les seuls plans minimaux plonges de courbure totale finie ou non, n'ayant aucune normale verticale (et satisfaisant certaines conditions analytiques) sont le plan et l'helicoide

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (70 f.)
  • Annexes : Bibliogr., 12 réf., notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 05117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.