Etude structurale et immunologique de l'enveloppe du virus de l'immunodeficience feline, fiv, recherche d'un lentivirus murin

par ISABELLE FOSSATI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Sonigo.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre travail a consiste a etudier un modele felin du sida et a tenter le developpement d'un modele murin. Nous avons plus particulierement aborde les relations entre la structure et l'immunogenicite de l'enveloppe du fiv. Le fiv est le seul lentivirus d'hote non primate a presenter un lymphotropisme. Nous avons sequence les regions susceptibles d'intervenir dans le tropisme lymphocytaire de l'isolat francais fivwo, le ltr et l'enveloppe. L'isolat fivwo ne possede pas de sites pour un facteur cellulaire activateur de la transcription, nfb. Apres avoir determine la structure primaire de l'enveloppe et determine le profil de variabilite de l'enveloppe, nous avons etudie le role potentiel neutralisant des epitopes b lineaires de l'enveloppe, cartographies apres criblage d'une banque d'expression dans e. Coli. Nous avons mis en evidence un epitope majeur de neutralisation dans le systeme fibroblastique, localise dans la troisieme region variable de la glycoproteine su. Par contre, nous n'avons pas obtenu d'effet neutralisant de cet epitope dans le systeme lymphocytaire. Nous avons enfin aborde le probleme du role potentiel de la molecule cd4 feline en tant que recepteur du fiv. Nos resultats montrent que l'expression de la molecule cd4 feline a la surface des fibroblastes ne suffit pas pour entrainer une infection productive de ces cellules par des isolats strictement lymphotropes. Dans la deuxieme partie de ce travail, nous avons recherche un lentivirus murin. Le critere de selection choisi est base sur l'existence d'une homologie dans l'organisation genomique entre les lentivirus connus, detectable au niveau genetique, ce qui justifie un criblage des souris par pcr et au niveau antigenique, ce qui justifie un criblage serologique des souris. L'autre critere de selection s'appuie sur le tropisme pour les cellules d'origine macrophagique, partage par tous les lentivirus, nous avons recherche la presence d'un lentivirus murin au sein de cultures d'organes riches en macrophages. Nous n'avons pas pu par ces approches identifier un tel lentivirus. Cependant, les transmissions experimentales montrent des reactions serologiques croisees avec les proteines virales des hiv. La signification biologique de ces reactions serologiques reste a elucider


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 111 P.
  • Annexes : 221 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.