Cytotoxicite aspecifique et specifique de la maitotoxine et d'extraits du dinoflagelle gambierdiscus toxicus

par GEORGES DIOGENE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de SIMONE POISEUX-DAO.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une purification partielle de la maitotoxine (mtx) a ete realisee par clhp a partir d'extraits de cultures de masse du dinoflagelle marin implique dans la ciguatera gambierdiscus toxicus adachi et fukuyo. Nous avons adopte et valide par rapport au test souris le test de cytotoxicite d'incorporation du rouge neutre (nru) sur des cellules de mammifere en culture, pour le suivi de la mtx au cours de sa purification. A ce test nous avons ajoute le dosage du ca#2#+#i. La mtx que nous avons extraite verifie l'augmentation de ca#2#+#i dans plusieurs souches de cellules de mammifere en culture. En vue de trouver au niveau cellulaire des reponses specifiques et rapides nous avons etudie les alterations precoces indicatives de la presence de mtx. Celle-ci provoque un blebbing membranaire caracteristique qui se distingue des alterations morphologiques provoquees par des extraits toxiques d'autres dinoflagelles et par l'acide okadaique, une autre phycotoxine. Etant donne que les alterations morphologiques peuvent etre en relation avec le cytosquelette nous avons etudie les elements qui le composent. La mtx cause des alterations et une diminution des fibres d'actine. Cette diminution est precoce et precede largement l'evolution vers la mortalite cellulaire. Des effets mtx-like ont ete retrouves sur des cellules exposees a des extraits de plusieurs souches de g. Toxicus. L'analyse de la composition pigmentaire et de la cytotoxicite de ces souches montre contrairement aux hypotheses anterieures qu'il n'existe pas une relation directe entre teneur en pigments totaux ou chlorophylle a et cytotoxicite. Compte tenu des resultats obtenus, nous proposons des tests de cytotoxicite pour la quantification precise, specifique et rapide de phycotoxines impliquees dans des intoxications alimentaires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 P.
  • Annexes : 69 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.