Estimation bayesienne en pharmacologie clinique de la dose maximale toleree ou minimale efficace, pour un critere de jugement binaire

par Sylvie Chevret

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Alain-Jacques Valleron.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La relation dose-effet d'un nouveau traitement exprime, lorsque l'effet est binaire, la probabilite de reponse en fonction de la dose administree. Les methodes habituelles pour estimer un percentile de cette relation consistent a ajuster un modele parametrique aux donnees, ou a definir une suite d'estimateurs convergents suivant la theorie de l'approximation stochastique. L'efficacite asymptotique de ces estimateurs depend de constantes inconnues, limitant leur application, surtout sur de petits echantillons. La methode de reevaluation sequentielle consiste a definir un schema d'attribution des doses en cours d'essai a partir de la connaissance a priori et actualisee de cette relation. Cette approche est bayesienne, l'espace des parametres etant probabilise. Les proprietes statistiques sont comparees a celles des methodes usuelles, par simulation. L'estimation bayesienne est de moindre biais sur de petits echantillons. La meilleure robustesse du modele logistique et la moindre sensibilite de l'estimateur bayesien aux lois a priori peu informatives sont soulignees. Enfin, cette methode est appliquee a un essai de phase ii evaluant la dose minimale efficace d'une nouvelle streptogramine dans l'erysipele de l'adulte


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 110 P.
  • Annexes : 91 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.