Contribution a l'etude de la formation stellaire dans les galaxies exterieures

par KATIA CANANZI-MATHIAS

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de MARC AZZOPARDI.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les etoiles massives constituent de precieux indicateurs de l'histoire de la formation stellaire et de l'activite d'une galaxie. Dans les galaxies suffisamment proches pour permettre une etude individuelle de ces etoiles, il est possible de deduire une fonction initiale de masse (imf) a partir de leur fonction de luminosite (lf). Sa determination dans quatre associations ob de la galaxie m31 renforce l'idee d'une imf universelle. De meme, il apparait interessant de rechercher les etoiles wolf-rayet, descendantes des etoiles o les plus massives, car elles sont facilement detectables a cause de leurs raies intenses en emission. Nous en avons detecte sept nouvelles dans les precedentes associations. De plus, l'evaluation de leur rapport en nombre a celui des etoiles o et b, fonction quasi-lineaire de l'abondance en elements lourds du milieu, suggere en accord avec d'autres determinations une metallicite par m31 superieure a celle du voisinage solaire. Dans la galaxie ngc 300, la complementarite de deux methodes de detection, une photometrique et l'autre spectrophotometrique a permis de detecter douze nouveaux candidats wolf-rayet. Enfin, les regions a sursaut de formation stellaire active (starburst) constituent un lieu de predilection pour l'etude des etoiles de forte masse (formation de plusieurs milliers en quelques millions d'annees). Par le biais d'une synthese de population, on peut avoir acces aux parametres de l'imf. En particulier, la mesure de la largeur equivalente des raies de balmer de ces regions permet seule d'evaluer la masse inferieure de la population creee dans le sursaut. L'application de notre modele de synthese a la region hii extragalactique ngc 604 de la galaxie m33 confirme pour la premiere fois quantitativement l'hypothese d'une formation stellaire avec coupure aux faibles masses dans les regions a starburst


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 P.
  • Annexes : 152 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) CAN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.