Des outils pour l'etude de la regulation de l'activite de la p56#l#c#k, une proteine tyrosine kinase exprimee dans les lymphocytes et dans le cerveau

par GUILLAUME ALLEE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Rémi Fagard.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    P49#c#s#k et tpkiib sont deux proteines kinases aux proprietes proches. A l'aide d'anticorps anti-csk nous montrons qu'elles auraient un role oppose sur la regulation de l'activite de la p56#l#c#k. Nous surexprimons la p56#l#c#k dans des cellules d'insectes grace aux baculovirus recombinants puis nous la purifions a homogeneite grace a un anticorps monoclonal que nous avons produit. Nous montrons ensuite que la p56#l#c#k qui etait decrite uniquement dans les lymphocytes est presente dans le cerveau de rat. Ce travail permet d'aborder par une approche in vitro la question de la regulation de la p56#l#c#k dans les lymphocytes et le cerveau


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 193 P.
  • Annexes : 472 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.