Etude de la transition verre de spin dans les composes cd#1##xmn#xte

par Bénédicte Leclercq

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Claudette Rigaux.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les semiconducteurs semimagnetiques cd#1##xmn#xte representent le meilleur exemple de verres de spin de heisenberg, avec des interactions de courte portee. Nous avons etudie la dynamique critique dans les composes cd#1##xmn#xte, en fonction de la concentration, par des mesures precises de rotation faraday, effectuees au voisinage de la temperature de gel, sur une large gamme de frequences. La dependance en temperature du temps de relaxation moyen est bien decrite par la loi conventionnelle de ralentissement critique, ce qui permet de determiner les temperatures critiques pour differentes concentrations. Nous avons teste la validite de la loi d'echelle dynamique pour la partie imaginaire de la susceptibilite complexe sur toute la gamme de temperature et de frequence. L'observation d'une fonction d'echelle unique, avec les memes exposants critiques, dans toute la gamme de composition, met en evidence l'existence d'une classe d'universalite dans ces composes. Les lois d'echelle dynamiques observees experimentalement sont en bon accord avec la fonction d'autocorrelation de spin, deduite des simulations monte carlo sur un modele verre de spin d'ising tridimensionnel


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 159 P.
  • Annexes : 98 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.