Genes de la superfamille ras et tumeurs humaines : etude de l'expression des genes rap, rab2 et rab3a

par Stéphane Culine

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ARMAND TAVITIAN.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les proto-oncogenes h-ras, k-ras et n-ras appartiennent a une famille multigenique, dont les membres codent pour des proteines de 21 a 27 kilodaltons, caracterisees par leur capacite de se lier aux nucleotides guanyliques gdp et gtp. Sous l'influence d'un signal activateur d'amont, les proteines de la superfamille ras passent d'un etat inactif, lie au gd, a une forme activee, liee au gtp, interagissant avec un effecteur d'aval. Le passage, entre chaque etat de liaison au gdp ou au gtp, est sous la dependance de proteines dont le role regulateur est d'assurer un controle etroit de la balance gdp/gtp. La comparaison des sequences primaires des differents membres de la famille permet de distinguer trois branches principales, respectivement denommees ras, rho et rab. La frequence elevee d'activation des proto-oncogenes ras dans les tumeurs humaines nous a conduit a emettre l'hypothese que d'autres membres de la famille etaient susceptibles d'etre impliques dans les processus de carcinogenese. Sont ici presentes les developpements de nos travaux dans trois axes principaux: 1) l'analyse de l'expression et la recherche de mutations ponctuelles des genes rap dans des tumeurs connues pour ne pas presenter d'oncogenes ras actives: une perte d'expression du gene rap1a a ete observee dans un nombre restreint de tumeurs et aucun evenement mutationnel n'a ete observe; 2) la mise en evidence d'une augmentation de l'expression de la proteine rab2 dans les cellules mononucleees circulantes non tumorales de patients porteurs de neoplasies: cette observation est actuellement interpretee comme la traduction d'une reaction immunologique, developpee par un organisme en presence d'un processus malin; 3) la demonstration de l'expression specifique du gene rab3a dans des tissus normaux et derives du tube neural et des cretes neurales: cette specificite d'expression dans les tissus neuro-endocrines demande a etre confirmee au niveau proteique; elle serait susceptible d'etre utilisee comme un element d'orientation lors du diagnostic immunohistochimique des carcinomes indifferencies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 95 P.
  • Annexes : 255 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.