Sous le signe de Méduse : de la rencontre au regard : essai sur l'érotisme : Apollinaire, Aragon, Barbey d'Aurevilly, Bataille, Breton, Crevel, Dante, Desnos, Gautier, Gourmont, Hellens, Huysmans, Jarry, Jensen, Jouve, Kierkegaard, Leiris, Lorrain, Louy͏̈s, Mirbeau, Musset, Rachilde, Sacher-Masoch

par Laure Clément

Thèse de doctorat en Sciences des textes et des documents

Sous la direction de Marie-Claire Dumas.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier la représentation du mythe de méduse à partir d'un corpus de récits masculins. Elle part donc de l'hypothèse selon laquelle les rencontres entre hommes et femmes décrites par la littérature sont un combat, et comprend deux parties qui analysent successivement le leurre esthétique 'regard érotique mystificateur) dans la littérature "fin de siècle" et le leurre littéraire (unilatéralité de la parole du désir) dans certains récits du vingtième siècle. Les deux premiers chapitres associent le mythe de méduse (étrangeté pétrifiante, inquiétante et affreuse) et son double : le mythe de mélusine (rêve d'une féminité androgyne rassurante), tandis que le chapitre suivant pose leur indissociabilité. Le quatrième chapitre montre l'exploitation du mythe mélusinien par A. Breton, alors que le cinquième présente ses variantes dans quatre récits surréalistes et dans la prose de P. J. Jouve enfin, l'étrangeté inquiétante réapparait sous la forme de l'atterrement dans le sixième chapitre qui concerne l'œuvre de G. Bataille.

  • Titre traduit

    By the meduse's sign : from the meeting to the look essay on erotism


  • Résumé

    This thesis means to study the representation of Meduse's myth from a group of masculine narratives. Therefore its hypothesis is that the meetings between men and women as described in literature are a fight, and the two parts of this thesis successively analyse aesthetic and literary delusions (mystifying erotic look of the end of the nineteenth century and the unilateral speech of desire of the twentieth). The first two chapters are a study of Meduse's myth (horrible, disturbing and petrifying strangeness) and its double : Melusine's myth (dream of an androgynous and reassuring feminity), whereas the following chapter constitutes their indivisibility. The fourth chapter produces exploitation of Melusine's myth by a. Breton, while the fifth explains variants (four surrealist stories, P. J. Jouve 's prose). Lastly, petrifying strangeness reappears in the shape of dismay and giddiness in the sixth chapter which deals with G. Bataille's work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (676 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1993) 118
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17638-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2137
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 11421
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.