Étude de l'opposition "is" (copule)

par Bríd Hennigan-Jouzier

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Antoine Culioli.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    The main objective of this thesis is to characterize. Within the framework of a theoretical model, the different functions of the copula ("is") and the substantive verb ("ta") in irish. The approach is different from former studies of the problem in that it treats the question from the point of view of their opposition as the only means of arriving at a characterization of the two forms. Differences are revealed through the study of constaints in the widest possible. Number of contexts. Each form has its own particular context, restricting the appearance of the other form. It is evident that the copula relates to the one category of mood whereas the substantive verb cannot be treated within this category alone. With the copula the locators are of a subjective nature (s) whereas with the substantive verb the locators are both subjective and temporal (s and t). The approach, based on the theory of a. Culioli, is a transcategorial approach with a close intermingling of modal and aspectual values.


  • Résumé

    L'objectif poursuivi est de caracteriser, dans l'optique d'une theorie de marqueurs d'operations, les fonctionnements respectifs de la copule et du verbe d'existence en gaelique. Contrairement aux etudes menees jusqu'ici le probleme de ces deux formes est aborde a partir de leur opposition en tant que seul moyen d'acces a celui de leur caracterisation. Ce travail est mene a travers une etude des contraintes dans la plus grande diversite de contextes possible. Or chacune de ces formes a un contexte qui lui est propre bloquant d'emblee l'apparition de l'autre. Il s'avere que la copule releve de la seule categorie du miode (sa presence est luiee soit a une "valuation" soit a une "constructuion" de l'enonciateur) tandis que la prise en charge par cette seule categorie rend insurmontable le traitement du verbe d'existence. Avec la copule on travaille uniquement sur s (reperes d'ordre subjectif) tandis qu'avec le verbe d'existence, le plus frequemment, on travaille sur s que sur t (repere d'ordre temporle). Ce qui a donc ete permis par la theorie de culioli8, c'est une approche transcategorielle rendant comte d'une etroite imbrication entre le modal et l'aspectuel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17510

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3407
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.