Du conte au roman dans l'oeuvre d'Henri Pourrat

par Marie-Hélène Lafon-Viellard

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Bernadette Bricout.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    Henri Pourrat (1887-1959) est l'auteur de plusieurs romans, de nombreux essais et des treize volumes du trésor des contes. Collecteur de contes dans les environs d'Ambert (Puy de Dôme), il a fait de ce matériau le substrat de son œuvre. La trame de son premier roman, Gaspard des montagnes, est constituée de 4 contes entrelacés dont les séquences sont distendues. Dans ces espaces intercalaires, Henri Pourrat insère d'autres contes où il met en scène les personnages de son roman, eux-mêmes inspirés par la tradition populaire. On constate que les développements de son roman, quand ils ne reposent pas sur la tradition orale, en restent proches par leur structure répétitive qui joue sur certaines variations de motifs. Gaspard des montagnes est écrit comme on raconte et représente dans l'œuvre de Pourrat une première tentative pour sauver de l'oubli une mémoire populaire menacée d'extinction. Le dernier roman d'Henri Pourrat, le chasseur de la nuit, relève également de cette nécessité. Il s'inspire d'une histoire recueillie par une amie du romancier, qui en écrivit une première version. Henri Pourrat reprend ce texte et le remodèle autour d'un conte qui donne son titre au roman dont il souligne la structure circulaire…

  • Titre traduit

    From folktales to novels in Henri Pourrat's work


  • Résumé

    French author Henri Pourrat (1887-1959) wrote several novels and many literary essays. He is best known for his tresor des contes, a 13-volume collection of folk tales. The tales he collected around Ambert in France's massif central provide the basic material for his work. The plot of gaspard des montagnes, his first novel, consists of four intertwining tales. Pourrat expanded these tales inserting others and introducing new characters, inspired by tradition. Even when not derived from oral tradition, the structure of his novel uses the same repetitive devices and variations of themes. Gaspard des montagnes was patterned after traditional story-telling and was henri pourrat(s first attempt to rescue popular heritage from oblivion. Similarly for le chasseur de la nuit, his last novel, inspired by a story first recorded by a friend of him. Pourrat reorganized this around another tale that gives its title to the novel and emphasizes its circular structure. The essence of henri pourrat's work, from Gaspard des montagnes to le chasseur de la nuit, is the endeavor to bring new life to popular culture. Not only was pourrat familiar with the riches of this culture, but he was all too aware of its fragility, especially after world war 1. A world was dying and he wanted to save as much as he could through his writings. To him, it was a question of life or death, and the urgency increased when he learned he had tuberculosis. This raised his eagerness to collect stories and recreate so many different voices, disregarding the accepted frontiers of literary classification.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (704 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 662-701

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17429-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3410
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.